Vous êtes ici : Accueil > Résidences >

« Charla Banjara » - Maria Robin, Shadi Fathi & La Fabia

En résidence de création du 13 au 17 janvier 2020

 

Étape musicale :

Rencontre : Vendredi 17 janv. 2020 - 19:00 - La Fraternelle (Correns)
Concert : Vendredi 17 janv. 2020 - 21:00 - La Fraternelle

 

 

Maria Robin • chant, danse
Cie Acento Flamenco - La Fabia • danse
Shadi Fathi • setâr, zarb, daf
Jesus de La Manuela • chant, palmas
Guillaume Hogan • contrebasse

 

 

Charla Banjara
Maria Robin, Shadi Fathi & La Fabia

Flamenco / Inde

 

Rencontre de la musique persane, du chant et de la danse rajasthani, et du cante et du baile flamenco.

« Charla Banjara » : « conversation gitane ». Dans cette création, c’est bien d’un dialogue entre cultures orientales, indiennes et gitanes qu’il s’agit. La musique classique persane y converse avec le cante jondo flamenco et les chants populaires kalbeliya des gitans du Rajasthan. La transe soufie y côtoie le duende. La danse se combine à la musique et au chant. L’improvisation y est maîtresse du jeu. Une symbiose sous le signe du féminin portée par la fougue de deux artistes généreuses, Maria Robin et La Fabia, qui sont accompagnées par Shadi Fathi, brillante soliste de musique persane et Jésus de la Manuela, cantaor gitan à la voix de feu.

La Fabia - Cie Acento Flamenco

La Fabia - Cie Acento Flamenco - page Facebook

Maria Robin - page Facebook

 

Production :
Cie Acento Flamenco

Coproduction :
Le Chantier - Centre de création des nouvelles musiques traditionnelles & musiques du monde
Cité de la Musique de Marseille

 

Vidéo / Teaser 

Charla Banjara

 

 

BIOGRAPHIES

Maria Robin • chant, danse

Depuis son enfance, Maria Robin est imprégnée par les musiques et danses orientales et d’Asie centrale. Et pour cause elle est la fille du célèbre musicien Titi Robin. A ce titre elle a chanté et dansé naturellement accompagnée par son père à la guitare et au bouzouk et ses sœurs aux percussions. Puis c’est auprès de la danseuse rajasthani Gulabi Sapera, à Jaipur, qu’elle s’est formée durant de nombreuses années. Outre cette connaissance de la danse kalbelita elle a engrangé un répertoire de chants traditionnels rajasthanis. En 2003, sa première compagnie, Dunya, rend compte de ce parcours et de ses premières compositions. Puis elle tournera avec Titi Robin et Gulabi Sapera, créera deux spectacles musicaux jeune public (sélectionnés par les Jeunesses Musicales de France en 2010-2012), et commencera à travailler avec Fathi Shadi en particulier pour une création très personnelle, « Mon ivresse ». Comme un retour à sa langue maternelle après avoir chanté des airs rajasthanis, gitans, rroms, manouches, soufis.

 

Cie Acento Flamenco - La Fabia • danse

Danseuse charismatique et racée, Fabia Boutet-Llombart puise sa force dans ses racines ancestrales flamencas et sa créativité dans des références plus actuelles. Originaire de Camargue, elle s’imprègne des tonalités flamencas en famille. C’est pourtant au fil d’une solide formation en danse classique puis contemporaine auprès notamment de Béjart qu’elle commence son parcours artistique dès l’âge de 3 ans. Puis elle se forme en Espagne au flamenco « jondo » (traditionnel) auprès des plus grands (Rocio Molina, Belen Maya, Pastora Galvan, Joaquin Grilo, Antonio Canalès, Javier Latorre ). Son style fougueux, sa générosité séduisant le public sans faux semblants. Après une période d’immersion en terre traditionaliste flamenca, elle a renoué depuis quelques années avec un travail contemporain et intègré à sa démarche des collaborations avec des artistes de tous horizons : photographe, vidéaste, chorégraphe et danseurs contemporains, peintre, musiciens de jazz, manouche, indien, électro … Elle s’est formée notamment à l’approche contemporaine-flamenca avec Juan Carlos Lerida, Belen Maya et Rafael Estevez. Elle axe plus particulièrement son travail sur la multiplicité des approches et l’improvisation chorégraphique.
La Fabia dirige la Cie Acento Flamenco depuis 9 ans. Ses créations tant contemporaines que flamencas témoignent d’un parcours jalonné d’expériences hétéroclites et complémentaires (théâtre danse, jeune public, tablaos, performances …)qu’elle a souvent portées sur des scènes renommées en France et à l’étranger.
Dernières collaborations : Belen Maya (direction création EFZ avec Sarah Moha et Suzel Barbaroux), Cyril lecomte (théâtre), Madhlamine Sy Savane (théatre danse), Mariya Robin (musiques du monde), Louisa Amouche et Katy Deville-Théâtre des cuisines (théâtre danse), Sarah Moha et Suzel Barbaroux (Eklectik Flamenco Zone), Olivier Maurel (piano), Frédérique Fabre (danse contemporaine)

 

Shadi Fathi • setâr, zarb, daf

Virtuose du setâr (luth à manche long) Shadi Fathi perpétue l’héritage millénaire de la musique classique persane par une expérience de concertiste au long cours et par un lumineux sens de l’improvisation. Disciple du grand maître Dariush Talaï à Téhéran, elle maîtrise également les instruments à cordes traditionnels tels que la setâr ou le shourangiz et fait vibrer sa sensibilité sur des percussions digitales comme le zarb ou plus particulièrement le daf, avec un style de jeu dans la lignée de la confrérie Ghâderiyeh du Kurdistan iranien. Installée en France depuis 2002 et retournant régulièrement en Iran, cette artiste confronte dès lors sa musicalité fleurie aux esthétiques européennes et méditerranéennes, multipliant les collaborations sur disques et sur scène et nourrissant son imaginaire sonore de la langue du poète persan Hâfez ou de celle du contemporain argentin Roberto Juarroz tout autant que par les écrits du cinéaste iranien Abbas Kiarostami ou ceux du peintre Henri Matisse. Avec ces inspirations tutélaires, elle tisse ce fil ténu qui, d’un trait, d’un mot, d’un regard ou d’une note, transperce la beauté et contient dans l’infini détail la puissance de l’universalité.
Son dernier enregistrement, « Delâshena », en duo avec Bijan Chemirani (zarb, daf, udu, voix) a été primé par l’Académie Charles Cros.

 

Jesus de La Manuela • chant, palmas

Jesus de la Manuela, gitan andalou d’origine, chante pour la première fois à l’âge de 12 ans aux côtés de Juan Carmona et de son cousin Luis de Almeria.
 La puissance et le timbre de sa voix, faisant de lui un buen cantaor, il accompagnera de nombreux artistes flamenco (Rafael Campallo, Ana Morales, Lucia Alvarez La Piñona, Jesus Carmona etc.), mais son parcours va lui permettre de s’ouvrir sur d’autres registres et on le vit accompagner entre autre Jose Maya, l’un des meilleurs danseurs flamenco de notre époque. S’il a fréquenté tous les tablaos de France, beaucoup d’artistes flamencos nationaux ont aussi fait appel à lui, de même que les grandes scènes consacrées flamenco. Pilier de la Compagnie Solea de Maria Pérez, on se souvient de lui dans la pièce « La Monja Gitana » au théâtre Gyptis de Marseille. Aujourd’hui Jesus de la Manuela a atteint un niveau où il n’a plus rien à se prouver. Et son expérience dans la variété latino salsa, lui a donné de nouvelles perspectives. Fondateur du groupe « Flamenco Hoy », il est aussi un transmetteur précieux pour les jeunes musiciens.

 

 

Charla Banjara > Les rendez-vous musicaux

Étape musicale :

► Rencontre « Orient-Occident, Ida y Vuelta esthétiques. Echanges d’hier et d’aujourd’hui ». Rencontre avec les artistes animée par Frank Tenaille.
vendredi 17 janv. 2020 - 19:00
- La Fraternelle (Correns)

► Concert
vendredi 17 janv. 2020 - 21:00
- La Fraternelle

> Concert :
Tarif plein : 12 € / Tarif réduit* : 10 € / -12 ans : gratuit
Repas du monde : 10 € sur réservation
Ouverture des portes dès 18h30
Infos - Billetterie : +33(0)4 94 59 56 49 • www.le-chantier.com

*Tarifs réduits (sur présentation d’un justificatif) : adhérents du Chantier , -18 ans, étudiants, bénéficiaires du RSA, demandeurs d’emploi

 

 

Informations pratiques

► ACCÈS :
A8 sortie Brignoles › direction Le Val › Carcès › Correns.

 

 

ACTION CULTURELLE

Vous souhaitez faire bénéficier des actions culturelles du Chantier dans vos classes ?
► Contactez Le Chantier au 04 94 59 56 49 !

 

Réserver pour : Charla Banjara

 

Partager cette page :

 

Concerts - Étapes musicales

Le Chantier organise une Étape musicale à lʼoccasion de chaque résidence de création quʼil accueille. LʼÉtape musicale est un temps de rencontre avec le public permettant aux artistes de présenter leur (...)

 

Éducation artistique et culturelle (EAC)

Depuis sa création en 2001, le Chantier met au centre de ses préoccupations et de son projet la sensibilisation des publics aux nouvelles musiques traditionnelles et musiques du monde. La (...)

Les Étapes Pitchoun

Temps de rencontre avec les artistes qu’il accueille en résidence, l’objet des Étapes musicales Pitchoun est à la fois de confronter les enfants au processus de création artistique, et (...)

 

Tables rondes et rencontres

Le Chantier propose régulièrement des tables rondes et moments de réflexion autour de thématiques inhérentes aux musiques du monde et à la création. Les Tables Rondes des Joutes musicales « (...)

Réflexion

La création, dans le champ des musiques traditionnelles et du monde, relève plus du domaine de la pratique que de la réflexion, en raison de transmissions le plus souvent orales. L’objet du (...)

 

Equinòxis : Festival des voix

Chaque année, le Chantier met en place des ateliers et actions, notamment autour de la transmission orale. Ces ateliers ont lieu pendant l’année, ainsi que pendant le festival des Joutes musicales (...)

Article 9 (choeur mixte)

Article 9 est né en 1991 sous le signe de l’amitié. Le chant de ce groupe improbable aurait dû s’arrêter avec celui des cigales. Mais, la vendange terminée, le plaisir d’être (...)